Philippe Deman

 

Parallèlement à la peinture sous-verre, je dessine dans des livres.
Il s’agit principalement d’ouvrages abandonnés que j’ai trouvé  durant mes marches quotidiennes.
Au fil du temps, pages après pages, ils se transforment et deviennent terrain d’expérimentations, journaux intimes, instantanés de mes ressentis, urgences du temps présent…. déjà souvenirs du passé.